VOCABULAIRE    UTILISE    A    STORA   

                        ET    AUX    ALENTOURS


 

Comme  la  région  de  Philippeville  a  reçu  beaucoup  d'immigrés  Italiens  (surtout  des Napolitains,   Siciliens,  et  en  plus   des   Maltais   etc..)

Il   s'est   créé   un   argot   fait   de   mots  et  d'argot    de   toutes   ces   langues  avec  en  plus   des   mots   d'argot   français   et   arabe. Dans   le   langage   courant   les   phrases   parlées   étaient  souvent   émaillées   de   cet   argot   la.

Je   donne   une   liste    non   exhaustive   de    mots   de   cet    argot    et    sa   traduction    en   bon   français.

AVANT PROPOS

 Les   mots   qui   suivent   sont   des   mots  qui   étaient  utilisés   dans   notre   village    et   aux alentours.
Ils   sont   écrits   phonétiquement   (en  essayant  le  plus  possible   de   faire  entendre  au lecteur  le  son   du   mot   quand  il   le   prononcera)  car   leur   orthographe   est  fantaisiste.
D'autres   mots   utilisés   dans   le   reste   de   l'Algérie   ne   sont   pas   mis    s'ils    étaient  inusités  chez  nous. Si   vous   avez   des   mots   ou   des   expressions   non  répertoriés  ou des  précisions  à  donner  sur  un  ou  plusieurs  mots  qui  se  trouvent  ou   trouveront  plus tard  dans  cette  rubrique,  n'hésitez  pas  à  m'en  informer ,  pour  cela  cliquer  sur "CONTACTS"  puis  sur  "ME  CONTACTER" ,  vous   y   trouverez   un   formulaire   préformaté  que   vous  pouvez   remplir   en   mettant   ce   que   vous   voulez.
Mais   avant    de   me   faire   parvenir   soit   un   nouveau   mot   soit   une   expression   (pas encore  dans   la   liste)   soit   une   correction   soyez   gentil(le)   de   vérifier   auprés   de  votre   famille   ou  de   vos   ami(e)s   pour   voir   si   ces   mots    ou   expressions   sont   bien  du   pataouète   et   non  pas   des   mots   inventés   par   la   famille.

 

                                                      ACHPETTE
 Ce  mot  veut  dire "ATTENDRE".Mot  d'origine  Italienne  ou  Napolitaine

 (ASPETTA) => ATTENDS!.

AFFOGUER

Mot d'origine Italienne du verbe : "affogare" => se noyer.
Affoguer voulait dire:s'étouffer (en avalant de travers).Plus ou moins un souhait malveillant.

"Pisque tu m'as fait cette saleté j'espère que ce soir tu t'affogueras avec tes pates."

 

                                                     ANISETTE

Mot Français.
L'ANISETTE  est  aux  Pieds  Noirs  ce  qu'est  le  Pastis  aux  Métropolitains,  quasiment l'apéritif  national.
Mais  j'ai  vu  qu'il  y  en  a  de  chez  nous  qui  nous  trahissent  et  qui  boivent  du  Pastaga, honte  à  eux!!!Je  ne  donnerai  pas  de  noms  par  grande  Miséricorde  et  charité  chrétienne mais  ils  le mériteraient.
Chez  moi  je  ne  fait  pas  rentrer  de  pastis, il  n'y  a  que  de  l'anisette.
"Offrir  l'anisette "  c'était   payer  une tournée ,  mais  qui  n'était  pas  forcément  composée que  d'ANISETTE  et pas  forcément  d'une seule  tournée!!
L'ANISETTE  de  chez  nous  était  différente  de  tous  les  autres  alcools  à   l'anis  de  ce  genre  des  pays  comme  le  Liban  ou  la  Grèce  ou  même l'Espagne (je crois mais pas sûr).

N'oublions   pas  les  différentes  marques  d'ANISETTE : Phénix,  Cristal,  Gras,  Limiñana  et peut  être  d'autres  marques  que  je  ne  connais  pas  ou  ai  oubliées.
Mais  je  ne  sais  pas  si  dans  cette  liste  il  n'y  a  pas  une  ou  des  erreurs. Cherchez!

AOUAH

Mot  parait-il  d'origine  Arabe. Manaarf!
En  général  quand  on  disait  ce  mot,  dans  la  tonalité  de  la  voix  on  trouvait  soit un ? pour  marquer  le  doute  soit  un !  pour  marquer  l'émerveillement  ou  l'étonnement.
 

                           "J'ai  péché  un  congre  de  100Kg.."

 

Aouah? La  je  pense  que  d'abord  c'était  de  l'émerveillement  puis  de  l'étonnement  suivi  d'un  grand  doute.


                           "J'ai vu la fuséee Ariane décoller."


Aouah!

APITSER

Mot  d'origine  Sicilienne  (APPIZARE), planter  quelque  chose  de  pointu.
APITSER  voulait  dire  donner  un coup,  planter  quelque  chose  mais  pas  dans  le  bon sens,  non  dans  le  mauvais.
Donc  avec  la  définition  ci-dessus  cela  veut  dire : "planter  quelque  chose  de  pointu" dans  le  corps  de  quelqu'un : couteau, ciseau etc....etc.

                                            "Si  tu  continues  je  vais  t'APITSER  un  coup !"

ARAPEDE ou ARAPELE

 L'arapède  ou  arapèle  (nom  donné  chez  nous)  était  ce  que  l'on  appelle  en  France  le chapeau  chinois  ou  patelle.

C'est  un  mollusque  en  forme  de  chapeau  chinois  qui  se  colle  au  rocher  (cette explication  est  pour  ceux  qui  ne  connaissent  pas,  je  ne  ferai  pas  l'injure  de  croire que   les  Philippevillois   ne  connaissent  pas  l'arapèle!.
NB: On  disait  de  quelqu'un  que  c'était  une  arapède  (arapèle)  parcequ' il  était  collant comme  elle.

             "Ma Fi si tu savais, ce garçon c'est une vraie arapède! "(parler  de  chez  nous)

 ATSO

Le  vrai   mot  est  "CAZZO" (vulgaire=> je  ne  traduirai  pas).

Mot  venant  de  l'Italien  mais  prononcé   sans  le  "C"  qu'il  y  a  devant.
Beaucoup  utilisé  par  les  Bônois.
Marquait  l'étonnement  ou  alors  une  autre  connotation, peut-être  le  désappointement.

BABAOU

Mot  Italien  semblable  dans  sa  définition  à  la  notre.
Nous  employons  ce  mot  pour  faire  peur  aux  enfants   qui  n'écoutaient  pas  ou  qui étaient  turbulents,  cela  pouvait  être  un  personnage  ou  un  animal  mythique  suivant les f amilles.Il  y  avait  une  personne  qui  était  surnommée " BABAOU",  pourquoi  je  ne sais   pas.

                         "Danielle  mange  ta  soupe  sinon  j'appelle  le  BABAOU!"

BADIGUEL

On  dit  que  c'est  un  badiguel  quand  la  personne  est  mal  habillée  ou  dans  des  tenues ahurissantes  ou  avec   des loques.

J'ai  toujours  entendu  dire  une  expression  par  mon  père : "Badiguel et Fayefaille."
Je  ne  sais  pas  ce  qu'il  voulait  dire  par  la.
Si  quelqu'un  a  la  solution  je  suis  preneur!.

BAGALI

Origine inconnue.
J'ai souvent entendu ce mot prononcé par des maçons et qui demandaient à leur employé de faire  du  BAGALI  (qui  pour  moi  était  du  ciment  tout  bête).
Mais  par  extension  (comme  faire  du  ciment  cela   salit   beaucoup,  on  en  met  de partout)   c'est  devenu  synonyme  de  saleté.

            "Toto arrête de faire du BAGALI de partout sinon tu vas tout nettoyer."

BALEK

Mot  Arabe  signifiant :" allez  vas  t'en"  ou  "pousse  toi"  ou "fais  moi  de  la  place"  ou  "Fais  du  vent"  ou  "casse  toi!".
Mais  prend  une  connotation  plus  appuyée :  du  balai,  dégage,  du vent,  tire  toi, transforme  toi  en  courant  d'air,  oublie  moi. Etc

BANGARELLE

Mot  d'origine  Italienne,  vient  du  mot  "BANCARELLA"  qui  veut  dire  "kiosque  mobile".
Petite  voiture  faite  de  toutes   piéces  par  le  propriétaire  afin  d'exercer  un  petit commerce.
Etait  monté  en  général  avec  des roulements  (pour  les  plus "michkinettes ou michequinettes") ou  avec  des  roues  assez  grandes  pour  ceux  qui  avaient  les  moyens  et avec  en  "plusssse"  un  parasol  ou  autre  protection  du  soleil  pour   les  plus  riches.

BARAKA

Avoir  la  baraka  voulait  dire  que  l'on  était  chanceux,  verni.  Mot  d'origine  Arabe .

      "Paulo,  il  a  gagné  le  million  à  la  loterie,  quelle  BARAKA  il  a!"

BARKA 

Mot Arabe signifiant : ASSEZ,  ça  suffit!
 
Quand  ou  disait :  Maintenant  BARKA,  signifiait  à  la  personne  d'en  face  que  cela  suffisait  comme  cela.C'était soit  un  avertissement  soit  de dire  que c'était assez.
      

                    " Dans  ma  voiture  je  met  55  litres  d'essence  et  barka!"

 BESSIF

Mot Arabe signifiant : par force.

                                     " Les impôts BESSIF il faut les payer."

BEZEF

Mot  Arabe  signifiant :  beaucoup.
Mais  je   crois  que  l'on entendait le plus souvent:   "Y en a pas BEZEF."
                                             "En fait il n'y a pas grand chose."

BIZLOUCHE

C'est trés certainement une dérive du Français!

Quelqu'un qui louche ou qui a une coquetterie dans l'oeil.

Nous disions aussi : "Il a un oeil qui vole les Zlabias pendant que l'autre y fait la tioua "(mot à voir plus loin).

BLABLIS

Pois chiches grillés et colorés. (Dans  l'algérois  et  je  crois  en  Oranie  on  disait  les  BLIBLIS)
Un  étouffe  chrétien!  Mais  servis  quelque  fois  en  KEMIA. (voir  ce  mot  plus  loin).
En effet cela passait mieux avec une anisette ou tout autre rafraichissement.

BOMBE

Faire la bombe ou la Nouba, c'était faire la fête, bien manger ,bien boire et bien s'amuser.

BONNE FRANQUETTE

Origine du mot "FRANQUETTE" inconnue pour moi, vient elle de "FRANC" , je ne sais pas ,qui
pourrait m'éclairer?

A la bonne franquette voulait dire sans faire de CHICHIS,  sans  l'étiquette  du  soit  disant
"GRAND MONDE",  en  camarades,  copains,  pas  de  TCHEKLALA  quoi.

      ON se retrouvera à la maison et ce sera à la bonne franquette.

C'est une invitation sur le pouce, sans mettre les petits plats dans les grands.
Et c'est la que l'on passe les meilleurs moments.

BOUILLABAISSE

Mot Français.
Je ne ferai l'injure à aucun Philippevillois de lui expliquer ce qu'était la vraie bouillabaisse, (je ne connais pas la recette, d'ailleurs personnellement je préfère la soupe de poissons.), mais dans le pataouète cela voulait dire un mélange ou quelque chose de compliqué mais peut être plus dans le sens des idées , des affaires ou d'autres choses.
Si quelqu'un a une autre explication ou un complément je suis preneur.

Cet héritage, entre toutes les affaires du défunt et tous les ayant droit cela a été une vraie "BOUILLABAISSE".
En Provence on dirait : "c'est un vrai PASTIS". Ici PASTIS prend le même sens que Bouillabaisse chez nous.

BOUJADI

Mot d'origine Arabe.
Quelqu'un qui n'y connait rien ou pas grand chose et encore.Quelqu'un qui vient de sa cambrousse.Qui vient  carrément de son trou , si l'on peut dire!.

Mais d'ou tu sors, toi, t'y es un vrai boujadi!

BRIAGOUNE

Vient de l'Italien "UBRIACONE" qui a la même signification que la nôtre.
C'est quelqu'un qui a le T.O.C  du  coude  qui  se  lève  souvent ,  si  vous  voyez  ce  que  je veux  dire.
Il y en avait quelques uns de célèbres entre autre un qui réparait les bateaux et pourtant un sacré bon ouvrier et qui était, parait il, meilleur quand il était dans cet état.
Cette personne avait un sacré bon ange gardien car il aurait du lui arriver au moins 10000 fois la mort vu l'état dans lequel il se trouvait pratiquement tout le temps.
(Pas la peine de me demander qui c'était je n'ai jamais connu son nom et même si je le savais de toute façon je ne dirai rien.)

BROMEGE

Mixture souvent malodorante pour attirer le poisson quand on pêchait au bord de l'eau, d'une jetée et pourquoi pas d'un bateau, mais la je ne sais pas.
Le bromège était fait de diverses manières suivant les endroits et les personnes.
On mettait du sable (pour pouvoir lancer un peu plus loin et pour faire corps) du vieux camencert puant, de la mie de pain etc.On écrasait tout cela et on mélangeait bien, on en faisait plusieurs boules que l'on jetait à l'eau.
Souvent on prenait des têtes de sardines avec les boyaux et on faisait la même mixture que précédemment , cela remplaçait le camembert.(bonjour le nez)
Mais je pense que chacun devait avoir sa recette.

CAGASEC

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Avare, radin, rat mort quoi!

CAGASOTE

Désigne un petit merdeux.

CALAMAR

Mot Français (à condition d'enlever le 2eme A).Je ne ferai pas l'injure de vous expliquer ce qu'était le vrai CALMAR, mais le CALAMAR c'était tout autre chose: c'était quelqu'un qui était pas trés "futefute".

Va va t'en de la CALAMAR que ti es, ti es tellement bête que même tes espadrilles elles pleurent sur ton sort.

Entre nous qu'est ce j'aimerais manger un CALMAR ou encornet farci de la bas que me faisait ma mère!!

CAOULADE (ou kaoulade ?)

Mot d'origine inconnue pour moi.
Action  qui  consistait  à  mettre  la  tête  de  quelqu'un  dans  l'eau  et  en  la  lui  maintenant un  petit  moment. (jeu  idiot  en  faisant  cette  dernière  chose).
Il  y  avait  quelques  abrutis  qui  laissaient  un  gros  bout  de  temps  la  tête  sous  l'eau,  la personne  sortait  en  crachant,  toussant  comme  un  dératé.

CARAMOUSSES

Lupins  traités  dans  une  saumure,  servis  parfois  en  Kémia  dans  les  cafés  ou  chez  soi pour  l'apéritif.  (appelés  "tramousses"   dans   l'Algérois   et  l'Oranie".

                                                 CARROUTSELLES

Voiture  à  roulements  que  les  enfants  construisaient  eux-même.  Les  carrioles  de Philippeville  avaient  4  roulements,  à  Stora  il  y  en  avait  3.

Mot   venant   sûrement   de   l'italien  qui  doit  être  "carrosselle"  ou  quelque   chose  comme   cela.   

                                                   CASTAGNE

Origine  peut  être  Italienne.

Prendre   une  castagne   c'est   prendre   des   coups   et   par  extension   cela   signifie   aussi  une  BAGARRE,   mais   pas   forcément   perdre   le   combat..

CHAINE

Mot  tout  ce  qu'il  y  a  de  plus  Français.

Cela  signifie  attendre  à  la queue  leu-leu.
Ici  nous  disons:  "faire la queue!" ??????
Je   trouve  que  c'est  plus  parlant   en   disant  la   chaîne,  car  les  maillons   sont   bien   les  uns  derrière   les   autres   et   représente   chacun   une  personne.  Alors  que  la  queue! ! ! !????
D'ailleurs   ne   dit-on   pas:  ils  ont  fait  la  chaîne  pour  passer  les  bidons  d'eau  pour éteindre  le  feu.
C'est   bien   une  image   de   personnes   les   unes   derrière   les   autres   (ou à côté!).

CHALLAH QUE

Mot  formé  d'un  mot  Arabe   et  d'un  mot  Français. Challah :Inch Allah. On  invoque  Allah pour  qu'il  exécute  ce  que  nous  demandons.

Challah  que  t'i attrape  la  pécolle (la  peau  du  c.... qui  se  décolle)  et  la  cagarelle! (je ne traduirai  pas  cette  phrase  tout  le  monde  comprendra! ! )

CHAOUCH

Mot  Arabe  signifiant : serviteur,  garçon  de  course,  homme  à  tout  faire.

Quand  quelqu'un  demandait  plusieurs choses  à  faire  à  un copain  ou  copine, souvent  la réponse  était:  je  ne  suis  pas  ton  chaouch.Trés  souvent  employé.

CHICHE

Mot  employé  pour  désigner  quelqu'un  d'un  peu   radin,  qui  mégote.

Ty  as  vu  cette  portion  chiche  qui  nous  za  servi  le  garçon?
Mais  il  est  chiche  comme  pas  possible,  cet  homme.

CHOUF

Mot d'origine Arabe signifiant REGARDE.
Mais le CHOUF est quelqu'un qui surveille quelque chose ou quelqu'un ou ce qui se passe.
Quand des voleurs agissent il y a certainement un CHOUF quelque part.

CHPAK

Je ne connais pas l'origine de ce mot.

On traitait quelqu'un de CHPAK quand ce dernier jouait les matamores , fanfarons ou quelque chose du même tonneau.
On disait aussi : il fait le maque.

COULO

Mot qui vient de l'Italien (CULO) et qui signifie les "FESSES".
Normalement chez nous on traitait quelqu'un de COULO si c'était un homosexuel mais il y avait une autre signification qui ne s'adressait pas forcément à un homosexuel, cétait une injure à l'adresse de quelqu'un qui nous avait joué un tour de cochon.

 

CROC

Vient peut être du Français CROC mais chez nous , nous le prononcions CROQUE.
Le CROQUE, donc, était ce que l'on appelle en France un "VOLEUR", pas celui qui vole mais l'instrument à 3 hameçons qui permettaient d'avoir plus de chance d'attraper les poissons (en général le CROQUE était en bas d'une ligne tenu par un bambou ou d'un roseau qui faisait office de canne à pêche).

CUILA LA

Nous aimions bien appuyer le démonstratif, tout en déformant un peu les mots.

Cuilala  il  est  bizlouche. (Celui-la  louche, autrement  dit  dans  le  langage  fleuri  de  chez nous: il  a  un  oeil  qui  vole  les  zlabias  et  l'autre   fait   la   tioua 

(A Alger  on  dirait : un  oeil  qui  vole  les  zlabias  et  l'autre  qui  tape  la  MATA)

FAZOLE

FAZOLE vient de l'Italien Fagioli (excusez mon orthographe transalpine mais je n'ai jamais fait d'Italien!) et veut dire haricot qui est comme chacun sait le roi des légumes, car il fait péter l'oignon.

Il  y  avait  donc  un  plat  très  connu: "les  pastes  et  fazoles".
C'est  un  plat  qui  tenait  bien  au  ventre  et  qui  faisait  découvrir  quelques  talents  de "musiciens"  rustiques  et  odorants.

FLOUSSE

Mot d'origine Arabe je pense.

Le "flousse" c'est l'argent, le fric, le pognon, la fraîche, le blé, l'oseille, les tunes
Je  suis  preneur  d'autres mots d'argot du FLOUSSE.

FROTTOIR

Voila une expression que pourtant j'entends souvent mais que je n'ai pas pensé
à mettre dans le vocabulaire alors que c'est une expression typiquement pied-noire.
Ici le frottoir peut être une quantité d'autres choses mais certainement pas l'instrument
à laver le sol (pardon le parterre!)...En France j'ai entendu "la pièce".
Qu'est ce que le frottoir: c'est un instrument de ménage composé d'un manche et d'un
morceau de bois dur carré dans lequel vient se ficher le manche , sur ce morceau de
bois nous mettons une serpillière pour laver le parterre, pardon le sol, nous sommes
en France maintenant.
Ici le "frottoir" a beaucoup changé depuis 52 ans mais je ne l'ai jamais entendu appeller
"FROTTOIR" par les Métros. On dit plutôt serpillière ou d'autres mots que je ne me
rappelle plus car dans la famille on utilise toujours le "frottoir".

GAGADOUR

Mot d'origine Italienne (CACATOIO) qui veut dire WC (mais c'est trés péjoratif).
Signifiait la sortie d'un égout en mer.Endroit trés sale.
Beaucoup de pêcheurs posait leurs lignes aux GAGADOURS, car la les poissons étaient bien gras, et pour cause!

GALIBARDE

Hier un copain m'a donné ce nom que je n'avais jamais entendu/
D'aprés sa femme et lui cela signifie : un rigolo mais je ne sais pas dans quel sens.

GAMATE

Mot dont j'ignore l'origine.
La gamate était le récipient rectangulaire (auge à ciment) dans lequel on gachait du plâtre ou du ciment donc pas quelque chose de fin.
Signifiait que quelqu'un jouait vraiment mal. (dans n'importe quel jeu).

GANTCHE

Mot d'origine Italienne (GANCIO) => CROCHET.
Objet qui permettait de ramasser les oursins à partir du bord ou d'un bateau contrairement à ceux qui les ramassaient en nageant avec l'aide d'un masque.
Pouvait aussi servir moyennant un petit aménagement pour cueillir les figues trop hautes, hors de portée.
Ce mot avait une autre connotation qui s'appliquait à quelqu'un d'un peu biscornu, bossu etc.
Mais aussi une autre connotation que je ne dévelloperai pas. (Faire GANTCHE ou GANTCHO!).

Tu l'as vu celuilala, il est tout GANTCHE.

GAZ (être de )

Mot Français.
Certainement une dérive des limonades que ne buvaient pas ceux qui étaient de GAZ c-a-d qu'ils en tenaient une bonne....de cuite.

Mais parole il est de GAZ l'avant centre,il joue comme une Gamate.

GOBE

Mot d'origine Italienne (GOBBA) =>C'est la bosse du bossu.
Encore une insulte ou plutôt un mauvais souhait..

Challah qu'il te vienne le GOBE et les yeux blancs.

GUITCHE

Mot certainement dérivé de l'Italien (GUERCIO) qui a la même signification.
On dit que quelqu'un est guitche lorsqu'il ne voit pas d'un oeil.

Un aveugle c'est quelqu'un qui est guitche des 2 yeux ou qui est guitche d'un oeil et qui ne voit pas de l'autre

KAOUETTE

Le KAOUETTE était un rapporteur ou un intermédiaire dans des affaires.

KEMIA

Un accompagnement en général copieux (mais comme partout il y a des ratmorts! 

Origine du mot pour moi inconnue: il y avait des caramoussses, cacahouettes, petits toasts, escargots sauce rouge piquante, bliblis, anchois et j'en passe et des meilleures car chaque café faisait SA KEMIA et était souvent différente des autres cafés.A moins qu'ils se copiaient les uns les autres. La KEMIA était le plus souvent salée, cela faisait prendre la Rince (on recommande à boire)obligatoirement ou la double rince ou...... Mais la KEMIA en Algérie du nord au sud et de l'est à l'ouest était quelque chose de sacrée dans les bars. Un bar sans kemia, je suis sur qu'il aurait fait faillite en peu de temps. Il était impensable que dans un bar on te serve un apéritif sans KEMIA.

LA MADONE DE TOI

Emploi de mots Français.
Expression souvent employée et signifie : "Pas possible"

"La Madone de toi" ti a pris 20 Kg de poissons en 2 heures.

MACARONADE

Dérive du mot "MACARONI".
Lorsque l'on disait que l'on allait faire une bonne "MACARONADE", cela voulait dire que l'on allait faire un grand plat de pâtes et inviter des amis ou alors aller en pique nique avec des copains
Chacun utilisait sa recette pour la macaronade: à la tomate, au poulpe , à la seiche...etc....etc.

MALAMENTE

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Pour l'instant je n'ai pas la signification.Avis aux traducteurs de chez nous.

MALAFAR

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Désigne une mauavise affaire ou du mauvais temps qui arrive.

"Malafar, on ne voit plus la Macaque, on pourra pas aller à la pêche dimanche" (Grosse désolation).

MALLE ARABE

Expression utilisée dans toute l'Algérie.
Je  n'ai  jamais  vu  de  malle  Arabe  mais  je  suppose  qu'elle  devait  être  assez  grosse.
Car  on  qualifiait  le  gros  fondement  de  quelqu'un  en  disant  il  (elle)  a  un  c.... comme  une  malle  Arabe.
En somme pour qu'il(elle) prenne l'avion il fallait prendre 2 billets pour un seule personne.

Autre connotation : il(elle) a le c.... comme une malle Arabe. On voulait dire par la qu'il (elle) avait une chance de COCU(E).

                                                 MATSAGOUNE

Mot certainement d'origine Italienne ou Napolitaine.
Je l'ai entendu mais je ne sais pas ce que cela veut dire.

Je  crois  que  l'on  appelait  ainsi  les  grosses  vrevettes (mais  pas  sûr!)
 J'attends une âme charitable qui voudra bien m'éclairer.

MARRONER (faire)

Mot Italien d'origine dialectale (AMMARRONARE) =>se moquer jusqu'à même escroquer quelqu'un.
A priori notre signification était quand même plus "gentille".
Faire MARRONER c'est faire tourner en bourrique quelqu'un.

Ce petit il est terrible , il fait MARRONER sa mère sans arrêt .

MANATCHE

Mot Italien prononcé à la maniére Napolitaine ou d'Ischia.En fait en Italien ce mot était d'aprés ce que m'a dit un Italien : "MANNAGGIA".
Tout ce que je sais c'est quand un bouliste lançait sa boule et qu'elle n'allait pas ou il a voulu, il s'écriait: "MANATCHE".
Si vous avez la traduction exacte je suis preneur.

MANDJAFRANQUE

Mot certainement Italien ou Napolitain.
J'attends une traduction exacte.

MEZAFEME

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Désigne un homosexuel.

MATSAM

Origine inconnue pour moi.
La MATSAM était le déchet, mais s'employait aussi pour désigner les gens de peu, du menu fretin, du bas de l'échelle.
Terme péjoratif.

MEZZANOTE

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Signifie : à moitié fou, dingue etc.

MICHEQUINE (michequinette)

Dérive trés certainement de l'Arabe (Miskine) qui veut dire pauvre, indigent.
Mais n'était pas forcément toujours employé dans ce sens comme en Français.C'est un mot qui sert à s'apitoyer sur quelqu'un, comme on dirait : Pauvre de lui.
Si quelqu'un a une meilleure définition je prends.
Je viens de recevoir une autre explication d'un ami Sicilien voici ce qu'il m'écrit:"MISCHINO (pron. MISKìNO) est un mot Sicilien pour dire la même chose que tu as écrit. Ce mot n'existe pas en Italien D'autres traductions vont suivre... Ciao!"
Que conclure?Ce qui est drôle c'est que le mot Arabe et le mot Sicilien se ressemblent étrangement.

MOGESPONE

Origine du mot inconnue pour moi, mais peut être Italien , Napolitain ou Sicilien. A préciser.

Signifie : "tu peux parler, vas y cause! "

MONADJEL

Transformation phonetique du mot Italien : "Monachello" => petit moine.
Dans notre patois cela voulait dire: les esprits, les revenants.
Si on entendait un bruit sans raison dans la maison, on disait que c'était les Monadjels.
J'avais vu un documentaire sur Naples et c'est la que j'ai su que c'était un petit monachello, et les Napolitains pour faire peur aux enfants qui n'écoutaient pas leurs disaient: si tu n'es pas sage on appelle les Monadjels.Ce qui permettait d'avoir un petit moment de tranquillité.
L'explication concernant le petit moine est un peu longue à expliquer mais de plus je ne l'ai pas en tête.

OSSSSES

Les os (on appuie bien fort sur les "S".
Petite injure amicale : La mort de tes  "zosssses!"
Le vocabulaire des gros mots et insultes PN était trés trés riche, car il y avait un mélange de tous les gros mots et injures de toutes les langues d'origine de la population présente sur le territoire ce qui donnait un répertoire assez vaste.

OUALLOU

Mot Arabe siginfiant qu'il n'y a rien.

J'ai joué à la loterie et j'ai gagné OUALLOU (que dalle!).

OUF (A)

Quand on disait que c'est à OUF cela équivalait à dire que c'était pour rien (gratuit) ou pour pas grand chose, quasiment une tombée de camion comme on dit maintenant ici!

PAPAGAL

Déformation de l'Italien: Papagallo qui signifie perroquet.

Quand on dit d'une personne que c'est un vrai "papagal" on sait ce que cela voulait dire.
Un papagal (ou une) était (est toujours) trés utile surtout quand on voulait faire savoir quelque chose à quelqu'un par ricochet.

PAQUET

Mot Français évidemment.
Terme plutôt flatteur que les garçons employaient pour désigner une jolie, voire,  trés  jolie fille. (le  contraire  était  Boudin !) Equivalent  à  CANUSSE  de  l'Algérois)

"T'y a vu le PAQUET qui passe de l'autre côté des arcades."

PARTERRE

Quand on parlait de parterre cela voulait dire ........le sol.

Fifine vas essuyer le parterre, ce qui voulait dire en bon Français : va laver le sol (qui était pratiquement toujours fait de carrelage).

PATOS- CUL BLANC

C'étaient  les  Métropolitains,  nous  étions  bien  les  Pieds  Noirs ,  Alors! ! ! Hein! !

PERDRE LA FIGURE

ATTENTION: ce n'est pas être décapité.! ! Non c'était "avoir la honte".

Exemple: on recommandait quelqu'un à un EMPLOYEUR,  mais avant on lui disait :

"Attention tu vas travailler chez Untel, tu ne me fais pas perdre
la figure".

Car si la personne recommandée ne faisait pas correctement son travail, la personne à qui elle  était  recommandée  aurait  pu  penser  des  choses  pas   trés  amènes  à  l'encontre  de celui qui a recommandé.
Locution assez souvent dite mais aussi dans un contexte moins important que celui du travail
 

                                                      POTAGER

Mot d'origine Française qui doit dériver du mot "potager" ou jardin alimentaire.
En effet le potager était ce que l'on appelle ici la "PAILLASSE" ou plan de
travail de la ménagère dans sa cuisine.
Elle y dispose tous ses ingrédients pour y faire ses repas (dans le temps)
car maintenant c'est plutot l'ouvre boite qui sert.
Donc sur ce plan de travail la ménagère devait mettre tous ses légumes et fruits
qui venaient du "POTAGER-jardin" pour attérir sur le "POTAGER-paillasse".
Pour moi il me semble que cela soit la seule explication de ce terme.
Il me semble avoir lu il y a longtemps qu'avant aussi l'on employait ce terme
pour la même chose ici.Mais je n'en suis pas sûr.
Si c'est une erreur de ma part j'attends la rectification , mais argumentée.

ROSEAU

Mot  évidemment  Français  qui  avait  plusieurs  sens.
Le  premier  veut  dire  "CANNE A PECHE".
Le  deuxième  détermine  "un certain courage"  à  ne  pas  travailler  autrement  dit fainéant.

TOTO prend ton roseau et va nous faire une bouillabaisse. (va pêcher et ramène nous du poisson).
Il est tellement "ROSEAU" que même son ombre il ne veut pas la tirer.

PIERRE

Mot d'origine Française.
Un  correspondant  me  signale  ce  mot  qui  signifiait   parait  il: une  pierre  de  sucre,  mais employé  uniquement  tout  seul.

Donne  moi  une  PIERRE, signifiait  donne  moi  un  morceau  de  sucre.

Personnellement , employé  seul  ne  me  dit  rien  mais  "une  pierre  de  sucre"  oui.
Votre avis SVP.
Merci  à  ce  correspondant.

PILE

Mot  à  priori  Français,  une  PILE  de  linge,  une  PILE  électrique.
1er  mot  qui  m'a  été  envoyé  par  mail  à  partir  de  mon  ancien   site. 
La  pile  etait  tout  simplement  l'évier  de  la  cuisine  dans  lequel  les  ménagères nettoyaient  leur  vaisselle  ainsi  que  les  légumes.
Si  quelqu'un  a  une  explication  de  la  dérive  de  ce  mot  je  suis  preneur.

Peu  être  justement  à  cause  de  la  pile  d'assiettes  à  nettoyer?

PO! PO! PO!

Po! po! po!
Je  crois  que  c'ést  une  expression  typiquement  Bonoise  mais  qui  etait  utilisée  partout en  Algérie.(CF: l'histoire  du  gamin  qui  avait  trop  l'accent  de  Bône  et  qui  va  en Angleterre  pour  le  perdre!).
Pour  la  traduction  de  ces  mots  j'attends.

POTAGER

Désignait  la  paillasse  à  coté  de  l'évier  ou  la  ménagère  posait  certainement  tous  les légume  du  jardin (potager), ce  terme  est  inusité  en  France  alors  qu'il  est  je  crois  un mot  bien  Français (dans  le  sens  ou  nous  l'utilisions).Je  vérifierai  et  je  corrigerai éventuellement.

RABIA

Mot  d'origine  Italienne  signifiant  la  colère ,  la  rage.

Je  suis   allé  à  Constantine  et  j'ai  crevé  2  fois.Qué  Rabia  j'ai  eu,  jte  dis  pas!

RAT MORT

Mots  d'origine  tout  ce  qu'il  y   a  de  plus  française.
Un  rat  mort  était  quelqu'un  qui  avait  des  oursins  dans  la  poche,  un  porte  monnaie en  peau  de  hérisson  ou  de  porc- épic.Quelqu'un  de radin,  quoi!

Je  me  rappelle  que  chez  Mouchequet  à  Miramar  sur  son  établissement  il  y  avait   écrit  sur  un  mur  face  au  chemin  d'accés  et  bien  en  vue: "RAT MORT"  passe  au  large.
Et  je  peux  vous  dire  que  cela  fait  quelques  décades  de  cela.Peut  être  plus  de 60 ans.

RINCE  ou  RINCETTE

Je  pense  que  c'est  un  mot  Français  (du  verbe  rincer).
Utiliser  chez  nous  pour  dire  que  l'on  remettait  cela. Utilisé  dans  toutes  sortes  de contextes.

Toto,  je  t'ai  déjà  donné  une  tannée,  mais  si  tu  continues  à  faire  le  ZOUAVE  tu  vas avoir  la RINCE. (une RE...TANNEE)
Patron  (au bar!)  remettez  nous  la  rince! (Une  autre  tournée  en  quelque  sorte: cela peut  être  la  3,  4,  5,  ou  6eme  tournée!) (bande  d'ivrognes  va!).

SARROUEL

Mot  arabe  signifiant : PANTALON.
 En  fait  ce  que  nous  appelions  le  SARROUEL  était  un  pantalon  avec  une   espèce  de poche  longue  d'au  moins  30  à  40 cm située  entre  les  jambes  qui  faisait  comme  une 3eme  jambe  mais  arrivant  en  général  au  genou ou légèrement  en  dessous.
Il  y  a  eu  en  France  à  un  moment  donné  la  mode  des  SARROUELS  mais  qui  n'avait  rien   à  voir  avec   les  vrais  sarrouels.
Certaines  mauvaises  langues  disaient  que  cela  servait  à  traverser  le  SAHARA   sans baisser  culotte  et  que  cette  poche  faisait  office  de  WC.

SCOUMOUNE

Prononcer : SCHKOUMOUNE. De  l'Italien,  veut  dire  la  malchance,  le  mauvais  oeil,  la  guigne,  la  poisse  enfin  tout  ce  qui  peut  nous  enquiquiner  et  faire  aller  de  travers  ce que  nous  faisons  ou  entreprenons.
Cet  après  midi  on  m'a  donné  une  origine  de  ce  nom  qui  serait  le  mot  Italien: "SCOMUNICARE"  qui  veut  dire  EXCOMMUNIER,  quand  on  sait  comment  les  Italiens

sont  portés  sur  la  religion  on  s'imagine  ce  que  cela  pouvait  être  d'être  excommunié pour  eux, une  vraie  malchance,  une poisse. Cette  explication  tient  aussi , y  en  a  t  il d'autres?


SCHKORNOUDJEL (LE)=> au féminin))

Certainement  d'origine  Italienne  ou  Napolitaine.
On  disait  de  quelqu'un(e)  qu'il  ou  qu'elle  était  SCHKORNOUDJEL (LE)  c'est  quand  cette personne  était  cocue,  mais  la  ramure  parfois  était  tellement  grande  qu'elle  ne  passait pas  la   porte.

SCHKOUNIATE

Mot  certainement  d'origine  Italienne  ou  Napolitaine.
Cela  veut  dire  que  quelqu'un  a  perdu  une  ou  plusieurs  dents

Que  ce  garçon  soit  bizlouche  et  bossu  passe  encore   mais  de  plus  il  est SCHKOUNIATE. (un  comble  du  malheur!).

SCHLOF

Mot   venant  certainement  de  l'Allemand  (schlafen :dormir)  pourquoi  un  mot  de  cette origine?
Je  l'ai  souvent  entendu  dire  par  mon  grand père  et  à  priori  ce  n'était  pas   le  seul  qui l'employait.

Allez  les  enfants , au  SCHLOF !. (il  est  temps  pour  vous  les  enfants  d'aller  dormir!).

SMALA

Mot   Arabe  qui  doit  vouloir  dire : TRIBU (pas tribut!).
Donc  cela  signifie  beaucoup  de  personnes.

Il  y  a  Piquione  qui  l'est  venu  avec  ses onze enfants, sa femme et enfin  toute  la  SMALA.

STRANGOULAVISSE

Origine inconue pour moi.
On disait de quelque chose d'alimentaire que c'était un STRANGOULAVISSE lorsque c'était étouffant à manger, un peu comme si l'on mangeait de la farine.
Je ne sais pas si ce mot était utilisé souvent.

TAKOUK

Je ne connais pas l'origine de ce mot (peut être de l'Arabe)
C'est en somme un coup de folie, comme en ont parfois les chats.

Paulo il a quitte Zezette, quel TAKOUK il  lui   a  pris  pour  laisser  une  fille  pareille!!

TANNEE (TANEE)

Prendre une trempe , une raclée, dans beaucoup d'utilisations différentes mais avec le même sens.Vient peut être du verbe Tanner?
 
Si jamais je rentre tard ce soir , ma mère elle me donne une TANNEE.

Le RCP il a mis une TANNEE à l'EJP. (Ca y est je sens que je vais déclencher de vieilles histoires de clochers comme on savait si bien les faire la bas et  pourtant  les  2  clubs  jouaient  pour le même  clocher, va comprendre?).

TAOUATTE-TAWATTE-TIRE BOULETTES

 Ce sont des lance pierres .
Fabriqués avec une fourche d'arbre plus ou moins bien travaillée, possédant 2 élastiques et un receptacle ou nous mettions des pierres ou du petit plomb de chasse.
Dans notre coin les élastiques étaient de section carrée ( à peu prés 5 mm de coté), des morceaux de cuir pour fixer ces élastiques à la fourche et au receptacle.
Je me fournissais en élastique de ce type chez "Aux Armes de St Etienne", magasin situé sous les arcades à droite en montant.

Paulo et Sauveur sont allés à la chasse.
Avec le fusil?
Mais non, avec le TAOUATTE!

TCHATCHAROUNE

Mot d'origine inconnue pour moi.(Peut-être italienne  ou  napolitaine?)
Un TCHATCHAROUNE c'est quelqu'un qui parle beaucoup pour ne rien dire, un vrai moulin à paroles, il occupe tout l'espace sonore.  et saoule ses auditeurs.

TCHATCHE

Tchatcher C'est le fait de beaucoup parler pour pratiquement ne rien dire..
Les hommes politiques ont tous de la TCHATCHE Ce mot, comme couscous , merguezes etc a tellement bien pris ici qu'il est utilisé couramment.
Il est vrai qu'il y en a de trés forts dans ce pays, je crois qu'ils ont même battu les meilleurs tchatcheurs de chez nous et pourtant ce sont des costauds (en TCHATCHE)..
Je me demande si le mot "CHAT" en Anglais (prononcer TCHATTE) ne viendrait pas de l'élève Bonois qui a laissé des traces dans les pays Anglo-Saxons.
Vas savoir comme dit l'autre.

TCHEKLALA

Faire de l'esbrouffe dans le sens vestimentaire ou du parler.
Quelqu'un qui veut se faire passer pour ce qu'il n'est pas.

Ici on  dirait  "il  fait  du  cinéma"

Cette fille elle fait tellement du TCHEKLALA qu'elle doit danser devant le buffet. (Elle a tellement dépensé pour ses vêtements que maintenant elle n'a preque plus rien pour acheter de la bouffe).

TCHIBEK

Origine du mot inconnue pour moi.
Animal imaginaire que les vieux chasseurs veulent faire attraper à un vrai novice qui en fait sera le dindon de la farce.
En France cela se nomme le DAHUT.

TCHOUTCHE

Mot d'origine inconnue pour moi.
A part la raie avec l'aiguillon venimeux sur la queue, un TCHOUTCHE était quelqu'un d'un peu idiot, simplet, bête.

Qu'il est TCHOUTCHE cuila la! (Qu'il est bête cuila la!)

TCHOUFFA

Mot d'origine inconnue pour moi.
Veut dire que cela a raté dans toutes sortes de circonstances.

Ce pétard , il a fait TCHOUFFA. (Il n'a pas explosé, il a fait long-feu!).
L' EJP a joué contre le Racing, elle a fait TCHOUFFA! (Encore quelques amis de plus!)

A  l'interro  de math  j'ai  fait Tchouffa!Pas  la  peine  de  regarder  la  note.

TCHOUKTCHOUKA

Mot d'origine inconnue pour moi.
Sorte de ratatouille Niçoise mais meilleure! Il n'y avait pas besoin de forcer les légumes, ils étaient plus beaux , dû au soleil de chez nous et pas forcés du tout, avec quoi on les aurait forcé, en été l'eau était délivrée à certaines heures alors vous pensez : LES ARROSER! (Ca y est je vais encore me faire des amis supplémentaires).

TIOUA

Origine inconnue, peut être une déformation du Français :   TU VOIS!
Mot que quelqu'un lance à un groupe de personnes ou à une seule quand une  "personna non grata"  arrive.

Cela s'utilisait surtout par les lycéens qui faisaient des bêtises.
Si quelqu'un voyait arriver un surveillant ou un prof il n'avait qu'à dire: TIOUA et tout le monde s'égaillait  ou  s'arretait  de  faire  des  bêtises.
Peut être d'autres personnes l'utilisaient dans d'autres secteurs d'activité, mais la je ne suis pas au courant!
Il  y  a  aussi  "Faire le chouf quoi!!" .

Chouf  mot  d'origine  arabe :  surveiller.

Dans l'Algérois et l'Oranie on disait "faire la mata"  ou  "taper  la  MATA"

En France  j'ai  entendu  dans  un  lycée  technique : "faire la teusse (phonétique)", cela  voulait dire  la  même chose  que  Tioua

ZBOUBA

Mot d'origine inconnue pour moi.
Moins que rien de rien, moins que ZERO.

Il a joué à la loterie et il a gagné ZBOUBA.

 

                                                      ZOUAVE

Faire le ZOUAVE c'était faire des bêtises , faire l'intéressant ou l'idiot (au choix)

"Cuilala il veut plonger du 10M, ma parole il fait le zouave il a jamais plongé plus haut que le 2M." (Parler pataouète)

ZOBIA-ZOUBIA

Mot parait il d'origine Arabe.
Cela signifie que c'est quelque chose de tout à fait ordinaire, de peu de valeur, de la pacotille, et de la saleté (dans le sens de la qualité du produit), à la limite de l'ordure.
Pas de l'OR DUR!
 
                                      "Ne va pas chez ce marchand il n'a que de la ZOBIA."

ZOUZGUEF

Mot d'origine inconnue pour moi.
Faire un coup de ZOUZGUEF c'était avoir quelqu'un. (un coup de Trafalgar en quelque sorte).

"Il a voulu m'avoir mais je lui ai fait un coup de ZOUZGUEF et il ne s'en est pas aperçu."

NB: s'emploie aussi dans une autre connotation que je ne développerai pas ici!

 

Un autre   vocabulaire (suite)

Mélange de langues


A tous ceux de là-bas...(même si certains étaient encore petits)

Pour remonter à l'origine lointaine de notre culture Pied-Noire; pour revenir au coeur 

de ce creuset où se déclencha cette miraculeuse alchimie, qui engendra le caractère bien spécifique de notre Ascendance; il fallait absolument que nous nous livrions à un exercice de mémoire, histoire de se remémorer le langage imagé de nos quartiers populaires que même les quartiers huppés ne reniaient pas.

Nous pensons ainsi, par cette rubrique amusante, réactiver en nous la flamme de cet esprit Pied-Noir qui, qu'on le veuille ou non, a perdu un peu de son éclat au fil du temps. Chez certains, d'ailleurs, cette flamme est en passe de s'évanouir, alors adieu notre identité. Il faut, on le voit, absolument retrouver nos marques.

Partons donc tous en voyage vers l'univers de nos Anciens, car, nous leur devons ce que nous sommes. Ne les renions pas en jouant les précieux  et les faux intellos.

Gloire à Cagayous de Bab-el-Oued, personnage créé avant 1900 par le journaliste Algérois Robinet dit "Musette", qui repose au cimetière du boulevard Bru.

Le Pataouète, mélange de Français, d'Arabe, de Catalan, de Castillan, d'Italien et de Maltais, est un feu d'artifice   d'expressions introuvables dans d'autres idiomes régionaux; c'est un théâtre à lui tout seul, c'est la vision sans les images........


Ci-joint,  une  liste  non  exhaustive  des  mots  et  expressions  les  plus  courantes,  que nous  avons  tous  entendus  ou prononcés   dans  notre  jeunesse  là-bas  et   utilisés  partout   en   Algérie:

ADAKMAKANE (et mon chapeau ) = Un point c'est tout !

AÏWA = oh la la!

ANDA = En avant  (aussi  ANDARE)

Faire  andare  et  revenir c'est  faire  des  vas-et-vients

AOUAH ? = Pas possible ?

AOUF = A l'oeil - Gratis

AOUFISTE = Profiteur

AZRIN (vas chez Azrin') = Ange de la mort, chez les Arabes

BABAO (BABAOU) = Niais

Servait  aussi   à  faire  peur  aux  petits  enfants.

BADJOK = Dingue

BAGALI = Désigne  généralement  un  travail  salopé

BALEK = Attention

BARAKA = Chance

BARBOUCHA = Barbouillé - Sale

Se  dit  à  un  petit  enfant  qui  commence  à  manger  tout  seul

"Tu  es   un  vrai   barboucha"

BARKA = Assez

BAROUFA = Bagarre - Dispute- Grand   bazar

BESSIF = Par  force  (par l'épée)

BEZEF = Beaucoup

BLIBLI = Pois  chiches  grillés

Dans  notre  coin  on  disait  bla-bli.

BLOFFE = Mensonge.

BLOFFEUR = Menteur.

(dérive  certainement  du  mot  anglais : Bluff)

BOTCHA = Coup, (Bougna dans l'est)

BOUFFA (Etre de Bouffa) = être  saoul  ou   faire   un   bon  repas

BOULARIA = Barbu

BOULITCHE = Cochonnet du jeu de boules

BOVO = Ahuri - Brêle - Entété - Imbécile - Ane BOVA = féminin de Bovo

BROUMITCHE = Appât pour la pèche

Chez  nous  se  disait  Bromège

CABASSETTE = Couffin

CAGATE-CAGADE (c'est la cagate) = Chiasse

 Se  disait  aussi  dans  le  sens  de catastrophe.

J'ai  perdu  mon  portefeuille, quelle  cagade!

CANUSSE (quel canusse !) = Belle fille

CALBO = Chauve

CALBOTTE = Coup

CANIELO = Fainéant

CAOUETE = Débrouillard - Coquin - malin - rapporteur

CAPEO = Chapeau

CENTRER = Copier en classe sur son voisin

TCHATCHATAROUNE = Bavard

CHICHMA = Toilettes

CHIFOURMI = Jeu silencieux qui se joue avec les doigts

CHIQUEM = Mouchard

CHOUFFER = Faire le guet - Epier

CLAOUIS = Testicules

CUL = Avoir la figure comme le cul : voir FALSO

DACHE (aller chez Dache) = Aller au diable

DJAO = Moineau

DOBZA (prendre une dobza) = Coup, une trempe.

EMPHITATE = Embarras gastrique

FALAMPO = Menteur - hableur

FALSO = Faux derche - faux cul

FARTASSE = Chauve - crane rasé

FIFA = Trouille

FLOUSS = Argent

FOURACHAUX = Clochard - marginal

FRANGAOUI = Métropolitain

FROTTER = Flirter - se bécoter

GALOUFA = Attrapeur de chiens

GAMATE = Bon à rien

GANDOUL = Paresseux

GANTCHO (Faire Gantcho) : Etre impuissant

GATZ = Sexe masculin

GAVATCHO = Individu mal fagoté - marginal

GAZ (Etre de gaz) = Etre ivre

GAZOUZE = Limonade

GIGASSE = Grande fille

GOBBIA = Envie - Voracité

GOBBIEUX = Goinfre, vicieux

GOUFFA = Trou, Sexe féminin

GUITCHE= Qui louche

JOBAS= Cinglé - fou

JOJONES= (prononcer roronès) = testicules 

KANOUN = Réchaud en pierre fonctionnant au charbon  de  bois.

KEMIA = Amuse-gueule servi  pour l'apéro

KHLASS (Prononcer rlass)= terminé

KIF KIF = La même chose

KILO = Ivrogne

LAOUERE = Bigle

LOUBIA = Préparation à base de haricots et de cumin

LOUETTE = Roublard

LOUFER = Péter  en douce (un Sétif  quoi!)

Attention: les plus silencieux sont les plus mauvais!

MACAORA (Faire macaora, on disait

aussi  TAPER CAO ou KAO)= faire l'école buissonière

MAKROUTE = Patisserie orientale à la  semoule  et  au miel

MANTECAO = Gâteau parfumé à la cannelle

MARCHER =Sortir avec une fille

MATA (Faire la mata > voir Chouffer) = Planquez-vous

MESSAOUD  ou Mohamed= Désigne le soleil

MEVA = espèce de sandale

MOUNA = Gâteau valencien que l'on déguste pour Pâques

MOUTCHATCHOU = Jeune enfant

MOUTCHOU = Epicier mozabite

OEIL (avoir un oeil qui fait la mata pendant que l'autre tape les zalabias)= loucher

OUALLOU = Rien - Peau de balle

OUELA = vieille

OUELO = Vieux

PAILLE (Taper la paille)= flirter, bécoter une fille

PANTCHA = ventre - Ventrée

PASTERA = Barque à fond plat 

PATAOUETE = Langage des Européens d'Afrique du Nord

PATATE = Coup violent

PATOS =Français de métropole

PEPINO = Clown

PO ! PO ! PO ! = Interjection qui exprime l'admiration(plutôt bonoise!)

RABBIA = Colère - Rage

RAIL ou RAÏ= Individu vulgaire, sans distinction

RASQUER = Léser quelqu'un en lui donnant une part plus petite

ROUBY (aller Chez Rouby)= A l'asile de fous

SAUCISSON (Prendre un saucisson)= Perdre, être battu

SAROUEL = Pantalon

SCAPA = Sauve qui peut

SCOUMOUNE (prononcer Chkoumoune)= Malchance

SLOUGHI = Maigrelet  comme  le  chien  du  même nom.

SOI SOI = C'est très bien

SOUSTO = Peur - Crainte

SPOUNTCHA = Masturbation

STACABAT (ou Estacabat) = Fini - Terminé

TAFANAR = Gros derrière

TAPER  LA  PAILLE

Se  disait  plutôt  dans  l'ouest Algérien

Flirter  et  même  un  petit  peu  plus!

On  entendu  cette expression  je  crois  dans  la  famille  Hernandez.

TAWEL = TAWATTE=Tire- boulettes, lance  pierres 

TCHAKLALA = Tapage - Tumulte, esbrouffe,  frime

TCHALE =Ravi

TCHALEFE = Bobard

TCHANCLA (ou tchancles) = Savate,  tong

TCHATCHE = Baratin

TCHELBA = Froid - Il fait tchelba  aussi  le   poisson saupe

TCHIK TCHIK = Dé du jeu de dés  ou  petites  cartes  enroulées  dans  des  petits  tuyaux

TCHOPISSE = Blennorragie

TCHOUFA (Faire tchoufa) = Echouer

L'EJP  a  fait  TCHOUFA  contre  le  RCP! (Encore  des  amis!)

TCHOUPON = Lèche cul

TERMA = Postérieur

TEMENIEK (Un coup de téménièk) = Un coup tordu

VINGA =En avant

YAOULED = Enfant des rues ; petit  cireur

ZARMA = Tu m'en diras tant !

ZALABIA = Patisserie orientale

ZBOUB =sexe masculin

ZBOUBA = Rien du tout

ZEMBREK =Truc

ZGUITCH = Phallus

ZIT (ou zitoune) = Olive-Faire une zit : mettre le doigt au derrière de quelqu'un. 

Dans l'Est : Passer une datte

ZOUBIA = Chose qui ne vaut rien

ZOUZGUEF (Faire des zouzguefs) = Faire des manières 

Nota : Plusieurs définitions sont possibles pour chacun de

ces mots et expressions et en fonction du département. 

Dans l'Est le vocabulaire populaire était proche de l'Italien.

Pour simplifier, nous avons volontairement choisi d'indiquer uniquement le sens suivant 

lequel ils étaient le plus couramment employés dans  toute  l' Algérie.

Il   m'est  arrivé  un  fois  d'être  avec  un  copain  et  un  militaire  du   contingent   sur  la  place  Marqué  et  nous  discutions  mon  copain  et  moi  dans  notre  parler  sans  faire  attention  que  le  militaire  ne  comprenait  rien,  au  bout  d'un  moment  il  se  hasarde  à  nous   le   dire  et  nous  avons  éclaté   de   rire  et  expliqué   au  pauvre  militaire  de  quoi  il   retournait.